Le saut en parachute permet de vivre un périple 100 % sensation forte. Le baptême de saut en parachute permet de prendre part à une expérience indescriptible. Vous avez le choix entre deux types de saut pour votre baptême. Les détails dans cet article.

Saut en parachute en OA

Pour faire un baptême de saut en parachute, vous pouvez opter pour l’ouverture automatique. L’OA consiste à faire un saut de 1200 mètres d’altitude. Le parachute s’ouvre automatiquement après la sortie de l’avion. Une excellente technique pour apprendre le saut en parachute. Le parachute se déclenche à l’aide d’une longe accrochée à l’avion. Il n’y a pas de chute libre si vous optez pour l’ouverture automatique pour votre baptême de saut en parachute. La descente est le même qu’avec le saut en parachute normal. L’altitude du saut en parachute en ouverture automatique peut être augmentée en fonction de la progression du parachutiste. L’OA permet de devenir autonome pour faire du parachutisme en solo.

Saut en parachute en tandem

Le saut en parachute tandem est accessible dès l’âge de 15 ans. Il est réalisé à 3000 ou 4000 m d’altitude. Il s’effectue en compagne d’un porteur professionnel. Le saut en tandem convient pour les débutants. Vous et votre moniteur faites une chute libre de 30 secondes à une vitesse phénoménale de 200 km/h. À 1500 m, votre porteur procède à l’ouverture du parachute. C’est le moment le plus calme du saut en parachute. La descente est de 5 à 8 minutes. Vous pouvez admirer le panorama. Si le moniteur sent que vous en êtes capable, il vous laisse le pilotage de la voile. Avant l’atterrissage, le moniteur reprend le pilotage et entame l’atterrissage. Une fois au sol, vous n’avez qu’une seule envie, c’est de refaire l’expérience.

Le saut en parachute en P.A.C

Pour un baptême de saut en parachute, vous pouvez opter pour la P.A.C ou progression accompagnée en chute. L’objectif est de faire un saut en parachute seul. La progression accompagnée en chute vous permet de connaitre les techniques de parachutisme. Le parachutiste acquiert les rudiments de la chute libre et le pilotage de la voile. Le saut s’effectue à plus de 3000 mètres d’altitude avec une chute libre de 30 secondes et plus de 6 minutes de descente. La progression accompagnée en chute permet de devenir autonome pour la réalisation de saut en parachute.